lundi 24 août 2015

La rentrée

Angélik (ma première), entre à la maternelle dans quelques jours. Sac d’école et crayons sont achetés, admirés, étiquetés, bien rangés et attendent sagement la fillette qui saura leur donner vie au quotidien. C’est qu’elle a hâte de commencer, elle est grande après tout. Il y a une fébrilité dans l’air, l’excitation de la nouveauté, une étape de notre vie familiale. C’est que chez nous, on aime s’extasier sur des petits riens, alors imaginez quand il se passe quelque chose d’important pour vrai! 

J’avoue que je tripe peut-être un peu trop sur l’école et que c’est sûrement l’une des raisons pour lesquelles j’y fais carrière tout en continuant d’étudier. Je sais que je n’ai peut-être pas le recul nécessaire pour juger de la situation mais il me semble que la rentrée, c’est « cool » non?!? Retrouver des amis, s’en faire de nouveaux, découvrir qu’on est dans la classe de Mme Julie (ou insérez ici votre prénom, c'est bon pour l'estime de soi), s’installer dans un nouvel environnement, anticiper les projets, ce que l’on va apprendre… Noooon??!?!!? 

Enfin bref, j’ai entendu trop d’adultes dans la dernière semaine qui discutaient avec un enfant en lui disant « Ark l’école recommence! » ou toute autre phrase qui sonne pareil dans la tête du dit-enfant et qui éteint à coup sûr son envie d'y aller. On s’entend tous pour dire que la fin des vacances, c’est un peu tristounet : dormir le matin, se coller au réveil, manger n’importe quand, se coucher tard, jouer dehors, relaxer, décrocher, profiter de la vie, c’est magique!

Je suis la première à dire que tout ce temps passé avec mes trois amours me manquera énormément. Mais je suis contente de retourner en classe avec les nouveaux défis qui m’attendent et, j’espère que mes élèves le seront tout autant car la rentrée aussi c’est un peu magique. 

Alors je dis « Adultes de toute la société, mettez du bois dans ces petits feux qu’on allume! » et aussi « Amis profs sachez garder la flamme! ».

Bonne rentrée à tous et surtout à Angélik!